lundi 10 juin 2019

Mardi de la 10ème semaine du temps ordinaire



Le sel de la terre et la lumière du monde




Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 13-16)

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples :
« Vous êtes le sel de la terre.
Mais si le sel devient fade,
comment lui rendre de la saveur ?
Il ne vaut plus rien :
on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde.
Une ville située sur une montagne
ne peut être cachée.
Et l’on n’allume pas une lampe
pour la mettre sous le boisseau ;
on la met sur le lampadaire,
et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison.
De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien,
ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »


Méditation
Aujourd'hui, Jésus s'adresse à des disciples rassemblés autour de Jésus sur la montagne. Il leur dit : "vous êtes la lumière du monde". C'est aussi cela qu'il redit à chacun de nous. Il nous confie d'être ce qu'il est lui-même "lumière du monde". C'est toute la communauté chrétienne qui est appelée à devenir "lumière des peuples". Il s'agit pour nous de nous engager activement dans des actions de salut, de libération et de défense des pauvres.

Ce témoignage passe par nos paroles mais aussi par le rayonnement de la vie. Avant d'écouter les chrétiens, on les regarde vivre. S'ils ont le sens de l'accueil, du partage et de la solidarité, leur vie parlera plus que leurs paroles. Dans son Évangile, Matthieu insiste très fortement sur ce point : que la vie des chrétiens, leurs actes et leurs "belles actions" aient une force d'attraction, de rayonnement et d'attirance.         

Nous vivons dans un monde de laïcité, de sécularisation et d'indifférence. Dans beaucoup de pays, les chrétiens sont persécutés bien plus qu'aux premiers siècles de l'Église. Dans ces conditions, il est difficile de parler explicitement du Christ et de l'Évangile. Mais nous pouvons témoigner par "la beauté et la bonté de nos actions". Cet appel nous rejoint dans notre vie de tous les jours : appel à refuser la colère et la haine dans nos relations humaines, appel à nous réconcilier avec nos frères, volonté d'aimer ses ennemis et de prier pour eux. Le Seigneur n'attend pas de nous de belles paroles mais une "belle conduite", un comportement " bon et beau ".     

En venant à l'Eucharistie, nous sommes accueillis par celui qui est la Lumière du monde. C'est parce que nous sommes rassemblés autour de lui "sur la montagne" que nous pouvons devenir à notre tour Lumière du monde. C'est lui qui nous envoie pour être ses témoins dans ce monde qui en a bien besoin. En ce jour nous le supplions : "Toi qui est lumière, Toi qui est l'amour, mets dans nos ténèbres ton esprit d'amour." Amen