jeudi 11 octobre 2018

Vendredi de la 27ème semaine




Jésus ou Béelzéboul ?




Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (11, 15-26)
Comme Jésus avait expulsé un démon, certains se mirent à dire: «C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons.» D’autres, pour le mettre à l’épreuve, lui réclamaient un signe venant du ciel.
Jésus, connaissant leurs intentions, leur dit: «Tout royaume divisé devient un désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres. Si Satan, lui aussi, est divisé, comment son royaume tiendra-t-il? Vous dites que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons. Et si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils? C’est pourquoi ils seront eux-mêmes vos juges. Mais si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous.
«Quand l’homme fort et bien armé garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité. Mais si un plus fort intervient et triomphe de lui, il lui enlève l’équipement de combat qui lui donnait confiance, et il distribue tout ce qu’il lui a pris.
«Celui qui n’est pas avec moi est contre moi; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.
«Quand l’esprit mauvais est sorti d’un homme, il parcourt les terres desséchées en cherchant un lieu de repos. Et comme il n’en trouve pas, il se dit: “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.” En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée. Alors, il s’en va, et il prend sept autres esprits encore plus mauvais que lui, ils y entrent, et ils s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme est pire à la fin qu’au début.»
©AELF



Méditation

Cet évangile est d’une actualité brûlante :

Dieu a envoyé son Fils dans le monde non pour juger le monde mais pour le sauver. La seule attitude qui convient devant toutes ces merveilles c’est de rendre gloire à Dieu. Or ici c’est le contraire qui se passe. Au lieu d’attribuer ces merveilles à Dieu on les attribue au chef des démons. On accuse Jésus d’avoir passé un pacte avec Béelzéboul.

Certains peuvent penser que tout cela est un peu dépassé pour notre monde actuel. Détrompons-nous : Ils sont nombreux ceux qui font appel aux horoscopes, à la magie blanche ou noire, aux voyants, aux guérisseurs… Tout cela n’est pas de Dieu.

Nous n’aurons jamais fini de redécouvrir l’image du vrai Dieu, du Dieu Amour, du Dieu libérateur. Au lieu de faire appel à ceux « qui ont des pouvoirs », jetons-nous dans ses bras. Demandons-lui qu’il nous donne force et courage pour prendre part avec les autres hommes à la lutte contre la maladie, la souffrance et toutes les emprises du mal.

"O Seigneur, comment reconnaître
Les bienfaits dont tu m’as comblé ?
Chaque jour je célébrerai tes grandeurs, Alléluia !"