mardi 25 septembre 2018

Mercredi de la 25ème semaine




Envoyés en mission

Disciples-missionnaires


Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9, 1-6
Jésus convoqua les Douze, et il leur donna pouvoir et autorité pour dominer tous les esprits mauvais et guérir les maladies; il les envoya proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons.
Il leur dit: «N’emportez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent; n’ayez pas chacun une tunique de rechange. Si vous trouvez l’hospitalité dans une maison, restez-y; c’est de là que vous repartirez. Et si les gens refusent de vous accueillir, sortez de la ville en secouant la poussière de vos pieds: ce sera pour eux un témoignage.»         
Ils partirent, et ils allaient de village en village, annonçant la Bonne Nouvelle et faisant partout des guérisons.
©AELF

Méditation
Jésus a appelé les Douze pour être ses disciples. Aujourd'hui, ils deviennent apôtres car ils sont envoyés en mission. Ce qui leur est demandé ce n'est pas de travailler POUR le Seigneur mais de faire le travail DU Seigneur. C'est son projet et non le leur. Ils sont envoyés en son nom. Pour cette mission, ils ne doivent pas s'encombrer de grands moyens : Leur seul bagage, c'est la foi. À travers eux, c'est lui qui agit.

Jésus est venu annoncer la Parole de Dieu. Il a guéri les malades, chassé des démons. Il n'a jamais cessé de chercher ceux qui étaient perdus. Mais il a besoin de nos mains, de nos yeux, de nos pieds et surtout de notre cœur pour remplir cette mission. À travers nos paroles et nos actes c'est lui qui agit. L'un ne va pas sans l'autre.

Les apôtres sont donc partis. Ils ont annoncé la bonne nouvelle ; ils ont fait des guérisons. D'autres ont pris le relai. Demain, nous fêterons saint Vincent de Paul : il a été messager de la bonne nouvelle ; il a lutté contre la misère de son temps. Nous aussi, nous sommes envoyés pour être des messagers de l'Évangile et des porteurs d'espérance à tous ceux qui en manquent.