lundi 27 août 2018

Mardi de la 21ème semaine du Temps ordinaire (28 août 2018)




Purifiez l'intérieur



 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 23, 23-26
En ce temps-là, Jésus disait :
    « Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous payez la dîme
sur la menthe, le fenouil et le cumin,
mais vous avez négligé ce qui est le plus important dans la Loi :
la justice, la miséricorde et la fidélité.
Voilà ce qu’il fallait pratiquer
sans négliger le reste.
    Guides aveugles ! Vous filtrez le moucheron,
et vous avalez le chameau !
    Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites,
parce que vous purifiez l’extérieur de la coupe et de l’assiette,
mais l’intérieur est rempli de cupidité et d’intempérance !
    Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe,
afin que l’extérieur aussi devienne pur. » © AELF


Méditation
Imaginons un lave-vaisselle qui ne laverait que l'extérieur des assiettes, ou des lunettes qui ne laissent voir que les petits détails. C'est exactement ce que Jésus reproche aux scribes et aux pharisiens : ils laissent de côté ce qui est important et ne s'attachent qu'à ce qui est secondaire. Par exemple, on filtrait l'eau et le vin pour éviter d'avaler un insecte. À la suite des prophètes, Jésus vient leur rappeler les exigences de l'amour du prochain. C'est à cela qu'il convient de donner la priorité.

Jésus ne rejette pas la pureté rituelle. Mais il ne veut pas qu'on en fasse un absolu. Le plus important n’est pas de se laver les mains mais de se laver le cœur et de s'ajuster à la volonté de Dieu. Dans leurs pratiques, les pharisiens cherchent à être bien vus des hommes. Jésus les invite à être vrais. Ce qui est premier ce n’est pas l’accomplissement de gestes religieux mais la pratique effective de l’amour. C’est sur notre amour que nous serons jugés.

En ce jour, nous demandons au Seigneur, par l’intercession de la Sainte Vierge, de nous donner un cœur pur, libre de toute hypocrisie. Ainsi nous pourrons vivre selon l’esprit de la loi et atteindre son but qui est l’amour.