mardi 17 juillet 2018

Mardi de la 15ème semaine du temps ordinaire 17 juillet

 

"Écoutons la voix du Seigneur…"

 

 
 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11, 20-24
En ce temps-là,
    Jésus se mit à faire des reproches
aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles,
parce qu’elles ne s’étaient pas converties :
    « Malheureuse es-tu, Corazine !
Malheureuse es-tu, Bethsaïde !
Car, si les miracles qui ont eu lieu chez vous
avaient eu lieu à Tyr et à Sidon,
ces villes, autrefois, se seraient converties,
sous le sac et la cendre.
    Aussi, je vous le déclare :
au jour du Jugement,
Tyr et Sidon seront traitées moins sévèrement que vous.
    Et toi, Capharnaüm, seras-tu donc élevée jusqu’au ciel ?
Non, tu descendras jusqu’au séjour des morts !
Car, si les miracles qui ont eu lieu chez toi
avaient eu lieu à Sodome,
cette ville serait encore là aujourd’hui.
    Aussi, je vous le déclare :
au jour du Jugement,
le pays de Sodome sera traité moins sévèrement que toi. »

Méditation
Cet Évangile nous dit toute la déception et la souffrance de Jésus face au refus de son peuple. En lui, c'est Dieu qui nous manifeste tout son amour. Tout l'Évangile nous montre qu'il est venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus. Il les invite tous à la fête de son Royaume. Mais il ne peut rien contre le  refus obstiné de son peuple. Les paroles que nous venons d'entendre nous disent toute sa tristesse.

Cet Évangile est toujours d'actualité. Nous vivons dans une société individualiste ou indifférente. Notre amour peut alors se refroidir. En ce jour, nous prenons conscience de nos refus. Nous reconnaissons que trop souvent, nous nous sommes détournés du Seigneur.

Nous devons recevoir cet Évangile comme un appel à nous convertir. "Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur mais écoutons la voix du Seigneur."