dimanche 29 juillet 2018

Lundi de la 17èmeme semaine du Temps ordinaire (30 juillet 2018)




La graine de moutarde et le levain






Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu (13, 31-35)

Jésus proposa à la foule une autre parabole: «Le Royaume des cieux est comparable à une graine de moutarde qu’un homme a semée dans son champ. C’est la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a poussé, elle dépasse les autres plantes potagères et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches.»
Il leur dit une autre parabole: «Le Royaume des cieux est comparable à du levain qu’une femme enfouit dans trois grandes mesures de farine, jusqu’à ce que toute la pâte ait levé.»
Tout cela, Jésus le dit à la foule en paraboles, et il ne leur disait rien sans employer de paraboles, accomplissant ainsi la parole du prophète: C’est en paraboles que je parlerai, je proclamerai des choses cachées depuis les origines. © AELF


Méditation

Jésus nous parle du Royaume de Dieu comme d'une réalité qui nous atteint tous. Mais alors, comment se fait-il que si peu de choses soient effectivement changées ? En réponse, Jésus nous invite à la foi confiante. Ce qui n'a l'air de rien deviendra sûrement quelque chose de grand. Rien ne peut arrêter la croissance du Royaume de Dieu parmi les hommes.   
 
La foi la plus petite possible est comparée à une graine de moutarde. Ici, ce n'est plus la croissance qui est visée mais le contraste entre l'état présent du Royaume et celui auquel il parviendra. Les oiseaux du ciel qui viennent y faire leur nid peuvent représenter la venue des nations païennes vers l'Église.

Pour nous aider à mieux comprendre, Jésus nous raconte la parabole du levain. Ce levain c'est la Parole du Christ qui instaurera le Royaume. Il est un ferment puissant qui peut soulever toute la pâte qu'est l'humanité. Il se présente comme une puissance mystérieuse et invisible ; elle opère avec une efficacité certaine sans que nous nous en apercevions.

Nous chrétiens d'aujourd'hui, nous sommes loin d'être majoritaires. Nos communautés d'Église sont restreintes. Nous devons savoir que Dieu se rend présent dans l'humilité de nos vies humaines. Rien ne distinguait l'enfant de la crèche de Noël des autres enfants. Et pourtant, c'est la plus précieuse des graines du Royaume. Elle annonce le Christ glorieux qui récapitulera tout dans son immense amour.