jeudi 15 février 2018

Vendredi après les Cendres



16 février 2018
Le saint du jour
Martyre en Bithynie (4ème s.)


Les invités de la noce


Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9, 14-15

En ce temps-là,
les disciples de Jean le Baptiste s’approchèrent de Jésus
en disant :
« Pourquoi, alors que nous et les pharisiens, nous jeûnons,
tes disciples ne jeûnent-ils pas ? »
Jésus leur répondit :
« Les invités de la noce pourraient-ils donc être en deuil
pendant le temps où l’Époux est avec eux ?
Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ;
alors ils jeûneront. »
© AELF


Méditation
Les disciples de Jean ainsi que les pharisiens avaient l'habitude de jeûner. Ils sont surpris de constater que ceux de Jésus ne suivent pas cette pratique. Et ils le disent. Mais Jésus leur répond que les invités de la noce n'ont pas à faire pénitence pendant que l'époux est avec eux.

L'époux en question c'est Jésus lui-même. Notre plus grande joie c'est d'être avec lui. Il ne demande qu'à nous combler de son amour. Avec lui, c'est l'époux de l'humanité qui est arrivé. Il ne convient pas d'être triste. C'est l'amour qui est premier. Le carême est un temps privilégié pour retrouver cette intimité avec lui.

" Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors ils jeûneront." Depuis l'Ascension, Jésus n'est plus visible au regard des hommes. Nous attendons son retour glorieux. Le Carême prend alors une valeur nouvelle. Il nous permet de mieux accueillir les biens d'en haut, la vie de Dieu. Il nous donne aussi l'occasion de ressentir un peu la faim des plus démunis et de partager avec eux. À travers eux, c'est aussi le Seigneur qui est là.


Autres approches
Evangeli.net 
Dieu avec nous aujourd'hui 
Commentaire sur Radio Fidélité










 
Chant du jour