mardi 6 février 2018

Mercredi de la 5ème semaine du temps ordinaire



7 février 2018
Le saint du jour
Fondatrice des Auxiliatrices des Âmes du Purgatoire († 1871)




Ce qui rend l'homme impur…



Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 7, 14-23

En ce temps-là,
    appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait :
« Écoutez-moi tous, et comprenez bien.
    Rien de ce qui est extérieur à l’homme
et qui entre en lui
ne peut le rendre impur.
Mais ce qui sort de l’homme,
voilà ce qui rend l’homme impur. »

    Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison,
ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole.
    Alors il leur dit :
« Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ?
Ne comprenez-vous pas
que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors,
ne peut pas le rendre impur,
    parce que cela n’entre pas dans son cœur,
mais dans son ventre, pour être éliminé ? »
C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments.

    Il leur dit encore :
« Ce qui sort de l’homme,
c’est cela qui le rend impur.
    Car c’est du dedans, du cœur de l’homme,
que sortent les pensées perverses :
inconduites, vols, meurtres,
    adultères, cupidités, méchancetés,
fraude, débauche, envie,
diffamation, orgueil et démesure.
    Tout ce mal vient du dedans,
et rend l’homme impur. »


Méditation
Jésus enseigne qu'aucun aliment ne peut rendre l'homme impur. Quand Marc écrit son Évangile quarante ans plus tard, la question n'est pas encore résolue. Certains pensent qu'il faut imposer aux chrétiens nouveaux convertis les strictes coutumes des juifs.

Mais la vraie religion n'est pas liée à ces coutumes. L'Église doit être ouverte à tous, même s'ils sont différents. Le messager de l'Évangile est amené à découvrir la valeur de ceux qui n'ont pas nos coutumes. Nous n'avons pas à leur imposer notre mode de vie. La vraie conversion est ailleurs.

Le vrai problème se situe au niveau du cœur : "    Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés… Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. » Les racines qui conduisent au péché sont bien présentes au cœur ce chacun d'entre nous. Nous connaissons tous nos limites, nos imperfections. Mais le Seigneur ne nous abandonne pas. Lui seul peut purifier notre cœur.

Autres approches
Evangeli.net
Dieu avec nous aujourd'hui 
Radio Fidélité