mardi 20 février 2018

Mercredi de la 1ère semaine du Carême



21 février 2018
Le saint du jour
Évêque d'Ostie, docteur de l'Église († 1072)




Le signe de Jonas



Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11, 29-32

En ce temps-là,
comme les foules s’amassaient,
Jésus se mit à dire :
« Cette génération est une génération mauvaise :
elle cherche un signe,
mais en fait de signe
il ne lui sera donné que le signe de Jonas.
Car Jonas a été un signe pour les habitants de Ninive ;
il en sera de même avec le Fils de l’homme
pour cette génération.
Lors du Jugement, la reine de Saba se dressera
en même temps que les hommes de cette génération,
et elle les condamnera.
En effet, elle est venue des extrémités de la terre
pour écouter la sagesse de Salomon,
et il y a ici bien plus que Salomon.
Lors du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront
en même temps que cette génération,
et ils la condamneront ;
en effet, ils se sont convertis
en réponse à la proclamation faite par Jonas,
et il y a ici bien plus que Jonas. » (AELF)



Méditation

"Cette génération est une génération mauvaise : elle réclame un signe…" Jésus s'adresse à des gens qui font preuve de mauvaise foi. Il s'adresse aussi à notre génération : elle ne réclame plus de signe ; elle en est bien incapable car elle s'est installée dans l'indifférence et l'athéisme.

"Il ne lui sera donné que le signe de Jonas…" Ce dernier est allé à contre cœur à Ninive pour annoncer la destruction de cette ville. Les gens se sont convertis parce qu'ils ont eu peur de cette menace. Nous aussi, nous sommes appelés à nous convertir. Ce n'est plus la peur qui nous y pousse mais l'amour. Dieu nous appelle à lui car il veut nous combler de son amour. C'est là le message essentiel du carême : "Convertissez-vous

La bonne nouvelle du jour : "Il y a ici bien plus que Salomon… bien plus que Jonas…" Il y a Jésus, le Fils de Dieu. Il est la vraie Sagesse de Dieu, une sagesse infiniment plus grande que celle de Salomon. Il a été envoyé par le Père, non plus pour annoncer la destruction mais le salut. "Il est celui qui a donné Dieu aux hommes et les hommes à Dieu" (Saint Jean-Paul II)

Ce temps du Carême nous est donné pour accueillir cette bonne nouvelle. C'est le Seigneur lui-même qui nous appelle : "Revenez à moi de tout votre cœur car je suis un Dieu de tendresse." C'est avec confiance que nous nous mettons en marche vers la victoire de Pâques.


Autres approches   







du jour

CHANT du jour