vendredi 26 janvier 2018

Samedi de la 3ème semaine du temps ordinaire

27 janvier


 "Silence, tais toi !"




Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 4, 35-41

Ce jour-là, le soir venu, Jésus dit à ses disciples :
« Passons sur l’autre rive. »
    Quittant la foule, ils emmenèrent Jésus, comme il était,
dans la barque,
et d’autres barques l’accompagnaient.
    Survient une violente tempête.
Les vagues se jetaient sur la barque,
si bien que déjà elle se remplissait.
    Lui dormait sur le coussin à l’arrière.
Les disciples le réveillent et lui disent :
« Maître, nous sommes perdus ;
cela ne te fait rien ? »
    Réveillé, il menaça le vent et dit à la mer :
« Silence, tais-toi ! »
Le vent tomba,
et il se fit un grand calme.
    Jésus leur dit :
« Pourquoi êtes-vous si craintifs ?
N’avez-vous pas encore la foi ? »
    Saisis d’une grande crainte,
ils se disaient entre eux :
« Qui est-il donc, celui-ci,
pour que même le vent et la mer lui obéissent ? » (AELF)

*******************************

Méditation
Jésus a prêché toute la journée. Le soir venu, il dit à ses disciples : "Passons sur l'autre rive !" Cette autre rive, c'est celle du monde païen. Là aussi, la Parole de l'Évangile doit être annoncée car Dieu veut que tous les hommes soient sauvés.

Or voilà qu'au cours de la traversée, c'est la tempête ; elle devient menaçante. C'est aussi ce qui se produit dans la vie de l'Église. Quand saint Marc écrit son Évangile, les chrétiens sont violemment persécutés. Et nous-mêmes, nous avons parfois à affronter d'autres tempêtes, des incidents désagréables, des paroles blessantes, des inquiétudes, des peurs qui nous ligotent.

Comme les disciples, nous pouvons crier vers le Seigneur : "Maître, nous sommes perdus !" La bonne nouvelle c'est qu'avec le Christ présent dans notre barque, nous ne courons aucun danger. Encore faut-il que nous acceptions de lui faire confiance et de lui remettre nos vies. Il est toujours présent auprès de nous, même quand il semble dormir. Avec lui, les forces du mal ne peuvent avoir le dernier mot.

Seigneur Jésus, nous croyons en toi. Viens en aide à notre manque de foi.

Autres approches 
Méditation sur Evangeli.net
Dieu avec nous aujourd'hui 
Radio Fidélité