mardi 30 janvier 2018

Mercredi de la 4ème semaine du Temps ordinaire



31 janvier 2018
Le saint du jour
fondateur et éducateur († 1888)



"Les siens ne l'ont pas reçu…"



Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6, 1-6
En ce temps-là,
    Jésus se rendit dans son lieu d’origine,
et ses disciples le suivirent.
    Le jour du sabbat,
il se mit à enseigner dans la synagogue.
De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient :
« D’où cela lui vient-il ?
Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée,
et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
    N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie,
et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ?
Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? »
Et ils étaient profondément choqués à son sujet.
    Jésus leur disait :
« Un prophète n’est méprisé que dans son pays,
sa parenté et sa maison. »
    Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ;
il guérit seulement quelques malades
en leur imposant les mains.
    Et il s’étonna de leur manque de foi.
Alors Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.
© AELF


Méditation
"Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas reçu". Nous n'avons pas à les juger. Nous aussi, nous sommes souvent rebelles quand on vient nous parler de la part de Dieu. Mais rien ni personne ne peut arrêter l'annonce de la bonne nouvelle. Devant ce refus, Jésus est parti vers les villages voisins. Les messagers de l'Évangile n'ont pas à être découragés si on refuse de les écouter et de les accueillir. Comme Jésus, ils doivent partir annoncer l'Évangile ailleurs car tous doivent l'entendre.

Le problème des auditeurs de Jésus, c'est qu'ils étaient enfermés dans leurs certitudes et leurs traditions. C'est souvent vrai pour nous aussi. Nous pensons savoir beaucoup de choses sur Dieu. Mais ce que nous pouvons en dire sera toujours insignifiant par rapport à ce qu'il est réellement. La foi n'est pas d'abord une affaire de connaissances et de savoir. Elle est surtout une affaire de questionnement spirituel : Qui est Jésus pour nous ? Voilà la question fondamentale que nous trouvons tout au long de l'Évangile de saint Marc. Et la réponse nous est donnée au pied de la croix par le centurion païen : "Vraiment cet homme était Fils de Dieu."

Le Seigneur compte sur nous pour être les messagers de la bonne nouvelle. Nous pouvons penser à la merveilleuse réplique de sainte Bernadette de Lourdes : "Je ne suis pas chargée de vous faire croire mais de vous dire."

Avant de nous lancer dans la mission, nous te prions Seigneur : envoie-nous ton Esprit Saint. Qu'il vienne nous rappeler ce que tu as dit. Qu'il nous apprenne à reconnaître que tu nous précèdes dans le cœur de ceux et celles que tu mets sur notre route. Seigneur, sois avec nous pour que nous soyons de vrais témoins de ton amour.


 


Autres approches 
Dieu avec nous aujourd'hui
Méditons l’Évangile d'aujourd'hui
Radio Fidélité (cliquer sur la flèche)