lundi 15 janvier 2018

Mardi de la 2ème semaine du temps ordinaire


16 janvier




Le Sabbat est fait pour l'homme




Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 2,23-28.
Un jour de sabbat, Jésus marchait à travers les champs de blé ; et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
Les pharisiens lui disaient : « Regarde ce qu’ils font le jour du sabbat ! Cela n’est pas permis. »
Et Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu ce que fit David, lorsqu’il fut dans le besoin et qu’il eut faim, lui-même et ceux qui l’accompagnaient ?
Au temps du grand prêtre Abiatar, il entra dans la maison de Dieu et mangea les pains de l’offrande que nul n’a le droit de manger, sinon les prêtres, et il en donna aussi à ceux qui l’accompagnaient. »
Il leur disait encore : « Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat.
Voilà pourquoi le Fils de l’homme est maître, même du sabbat. » Source : AELF




Méditation

Les pharisiens étaient soucieux de suivre la volonté de Dieu jusque dans les moindres détails. Pour être sûrs de ne pas enfreindre la loi, ils avaient multiplié les précautions. C'est pour cette raison qu'ils reprochent à Jésus d'avoir grappillé des épis, comme si ce geste banal était un  geste de moisson.

Dans sa réponse, Jésus ne cherche pas à justifier une profanation du Sabbat. Il est hors de question  d'en prendre et d'en laisser. Ce que Jésus veut nous faire comprendre, c'est que ce jour est un bienfait pour l'homme. C'est un jour pour soigner nos relations familiales et amicales. C'est surtout un jour consacré à la prière.


Nos dimanches sont appelés à être des jours de fête et d'épanouissement, d'amour, de calme et de prière. C'est le jour de l'Eucharistie "source et sommet de toute vie chrétienne". Manquer la messe du dimanche c'est manquer à une des plus graves obligations qui nous est faite pour notre bonheur. La messe est aussi faite pour l'homme.



Autres sources