mercredi 10 janvier 2018

Jeudi de la 1ère semaine du TO



11 janvier 2018



Contaminés par l'Amour



Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1, 40-45

En ce temps-là,
    un lépreux vint auprès de Jésus ;
il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. »
    Saisi de compassion, Jésus étendit la main,
le toucha et lui dit :
« Je le veux, sois purifié. »
    À l’instant même, la lèpre le quitta
et il fut purifié.
    Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt
    en lui disant :
« Attention, ne dis rien à personne,
mais va te montrer au prêtre,
et donne pour ta purification
ce que Moïse a prescrit dans la Loi :
cela sera pour les gens un témoignage. »

    Une fois parti,
cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle,
de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville,
mais restait à l’écart, dans des endroits déserts.
De partout cependant on venait à lui. © AELF



*******************************************

Méditation
Quand l'amour n'est entravé par rien ni personne, c'est lui qui devient contagieux. Et c'est ce qui arrive. Non seulement Jésus n'est pas contaminé par la lèpre mais c'est lui qui contamine le lépreux. L'humanité de Jésus est porteuse de vie divine. Elle est instrument du salut. Sa sainteté agit dans toute la race humaine. En touchant le lépreux, il met sa chair saine en contact avec la chair pourrie de l'excommunié.

Du coup, c'est cette humanité qui est contaminée par la vie, la santé et la sainteté de Dieu. La contagion est inversée. Elle a joué dans le sens contraire. C'est la santé qui met en péril la maladie, la vie qui contamine la mort. L'amour l'emporte sur la haine. Voilà une bonne nouvelle pour nous aujourd'hui. Comme ce lépreux, nous pouvons nous approcher de Jésus et le supplier : "Seigneur, prends pitié !" Et il sera toujours là pour nous dire : "Je le veux, sois purifié."

L'homme a donc été purifié. Sa lèpre a disparu. Il ne sera plus un exclu. Son être profond est réorienté et réhabilité. Il ne lui reste plus qu'à rencontrer le prêtre pour être réintégré dans sa communauté. Le grand message de cet Évangile c'est un appel à nous laisser toucher par cet amour infini du Christ. Devant lui, nous nous reconnaissons défigurés par le péché. Mais il ne se lasse jamais de nous accueillir et de nous pardonner. Son amour pour nous dépasse infiniment tout ce que nous pouvons imaginer.

À notre tour, nous pouvons faire nôtre cette prière : "Si tu le veux, tu peux me purifier". Oui, que toute notre vie soit imprégnée de ton amour afin que nous puissions le communiquer à tous. Amen


*******************************************
 

Autres approches
Evangeli.net
Dieu avec nous aujourd'hui

Radios chrétiennesRadio Fidélité  (cliquer sur la flèche) : Écouter

Radio Présence (par un membre de la Pastorale des migrants de Toulouse) :