samedi 20 janvier 2018

3ème dimanche du temps ordinaire+

21 janvier 2018
Le saint du jour
Sainte Agnès de Rome 
Martyre († v. 304)



La Bonne Nouvelle pour tous


Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,14-20.
Après l’arrestation de Jean le Baptiste,
Jésus partit pour la Galilée
proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait :
« Les temps sont accomplis :
le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »
Passant le long de la mer de Galilée,
Jésus vit Simon et André, le frère de Simon,
en train de jeter les filets dans la mer,
car c’étaient des pêcheurs.
Il leur dit :
« Venez à ma suite.
Je vous ferai devenir pêcheurs d’hommes. »
Aussitôt, laissant leurs filets,
ils le suivirent.
Jésus avança un peu
et il vit Jacques, fils de Zébédée, et son frère Jean,
qui étaient dans la barque et réparaient les filets.
Aussitôt, Jésus les appela.
Alors, laissant dans la barque leur père Zébédée avec ses ouvriers,
ils partirent à sa suite. (AELF)


Méditation
L'Évangile nous montre Jésus qui prêche la bonne nouvelle du Royaume de Dieu. Tout commence en Galilée. Cette région dont on disait qu'il ne pouvait sortir rien de bon est devenue un carrefour des païens, une terre de ténèbres et de débauche. Tout comme Jonas, Jésus se rend vers ce lieu de perdition. Mais au lieu d'annoncer la catastrophe, il lance un appel pressant : "Convertissez-vous et croyez à la bonne nouvelle. Le Royaume de Dieu est tout proche." En Jésus, c'est Dieu qui vient à notre rencontre pour nous sauver. Il veut nous communiquer son amour ; il nous demande d'éliminer tous les obstacles qui nous détournent de lui.

Pour embraser le monde, Jésus fait appel à des collaborateurs. L'Évangile nous raconte la vocation des premiers apôtres. Il ne les choisit pas parmi les notables du temple mais parmi de simples pécheurs. Ces hommes surpris dans leur travail laissent tout tomber ; ils se mettent à suivre Jésus. Pour André, Simon, Jacques et Jean, c'est le début d'un grand amour. Ils vont accueillir la bonne nouvelle et toute leur vie en sera transformée.

Comme ces apôtres, comme Paul et comme Jonas, nous sommes tous appelés par le Seigneur. En tant que chrétiens baptisés et confirmés, nous sommes envoyés pour être témoins et messagers de l'Évangile. Tout commence par une conversion de chaque jour. Tout au long des siècles, les grands témoins de la foi ont été des pécheurs pardonnés. Pensons à Pierre qui a renié le Christ, Paul qui a persécuté les chrétiens, Saint Augustin qui a vécu une partie de sa vie dans le désordre et bien d'autres. Étant libérés de toute entrave, ils ont proclamé la joyeuse nouvelle. Ils l'ont annoncée à l'humanité captive du péché et de la mort. Ils ont compris que notre Dieu est un Dieu libérateur et sauveur. C'est de cela qu'ils ont témoigné.

Cette mission comporte des risques. Nous vivons dans une société qui n'aime pas entendre parler de Dieu ni de Jésus. Mais la bonne nouvelle doit être annoncée à tous car Dieu veut le salut de tous les hommes. Face à l'incroyance, la mal-croyance ou l'indifférence, nous ne pouvons pas rester passifs. Notre pape François nous recommande de sortir vers les "périphéries" pour y annoncer le message du Christ. L'Église ne peut vivre qu'en partant pour la "Galilée". C'est là que vivent ceux qui paraissent les plus éloignés de Dieu. Le Christ compte sur nous pour être témoins et messagers du Royaume de Dieu.

Prions ensemble, les uns avec les autres. Que le Seigneur nous rende attentifs à ses appels. Qu'il nous donne plus de générosité pour y répondre. Et qu'il fasse de nous des artisans d'unité, de paix et de réconciliation partout où nous vivons.


Autres approches
Méditons l'Évangile du jour
Dieu avec nous aujourd'hui
Radio Fidélité (cliquer sur la flèche)